Guerre russo-japonaise

Publié le

La guerre russo-japonaise s'est déroulée du 8 février 1904 au 5 septembre 1905. Elle opposa l'Empire russe à l'Empire du Japon, lequel, victorieux, en tira par le traité de Portsmouth, aux Etats-Unis, une petite partie du sud de la Mandchourie et la moitié de l'île de Sakhaline.

La guerre commence lorsque le Japon attaque, le 8 avril 1904, par surprise l'escadre navale de Port-Arthur (port et territoire chinois cédé à bail à la Russie en 1898).

Au titre d'officiers étrangers observateurs, le gouvernement français détache en Mandchourie, le colonel Corvisart et le capitaine Charles-Émile Bertin auprès de l'armée japonaise en campagne pour suivre les opérations militaires pendant la période du 1er avril 1904 jusqu'à la conclusion de la paix. Le capitaine Charles Bertin ne rentre en France que le 22 janvier 1906.

En 1904, pour la première fois, une douzaine d’envoyés spéciaux partent à peu près simultanément des rédactions parisiennes à l’autre bout du monde, la plupart auprès de l’armée russe, quelques-uns chez les Japonais. Les journaux Le Temps, Le Figaro, Le Matin, Le Journal, Le Petit Journal et L’Éclair envoient leurs journalistes dont Gaston Leroux pour Le Matin. Les autres titres parisiens se contentent des nouvelles d’agences, ou d’informations reprises de la presse anglaise, y compris Le Petit Parisien.

Publié dans Inspirations

Commenter cet article