La révolution mexicaine

Publié le

La révolution commença le 20 novembre 1910 par l'appel de Francisco I. Madero à une insurrection contre la réélection à la présidence du général Porfirio Díaz. Après des débuts difficiles, le soulèvement qui avait connu ses premiers succès dans le nord du pays, s'étendit à d'autres régions, notamment au Morelos, où Emiliano Zapata luttait pour la restitution des terres communales spoliées par les grands propriétaires. La tournure des événements amena le président Díaz à démissionner en mai 1911.

Après avoir été élu président, Madero dut faire face tant à la désillusion de certains de ses partisans qu'à l'opposition des porfiristes. En février 1913, il fut assassiné après un coup d'État militaire orchestré par le général Victoriano Huerta. Ce dernier, après être devenu président, dut rapidement faire face à l'opposition déterminée de Venustiano Carranza député fédéral et sénateur gouverneur provisoire sous Díaz de l'État de Coahuila, Pancho Villa dans l'État de Chihuahua et Emiliano Zapata au Morelos. Après plusieurs défaites de l'armée fédérale au printemps 1914, Huerta quitta le pays au mois de juillet. Des dissensions apparurent rapidement entre les différentes factions révolutionnaires, carrancistes, villistes et zapatistes.

Publié dans Inspirations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article