Les brigades du tigre

Publié le

Les brigades du tigre

À Paris en 1907, la Belle Époque est confrontée à une criminalité en mutation, plus véloce et internationale. Le ministre de l'Intérieur Georges Clemenceau, surnommé « le Tigre », réagit en créant des brigades de police motorisées. Elles deviennent célèbres sous le sobriquet de « Brigades du Tigre », avec notamment une unité dirigée par le commissaire Valentin.

En 1912, les « Brigades du Tigre » affrontent la bande à Bonnet. Ils enquêtent également plus discrètement sur un emprunt russe lié à la Triple-Entente française, russe et britannique, et se livrent accessoirement à une véritable guerre des polices avec la Préfecture.

L'atout principal de ce filme est sa distribution avec :

  • Clovis Cornillac : le commissaire Paul Valentin ;
  • Diane Kruger : la princesse Constance Bolkonski ;
  • Olivier Gourmet : l'inspecteur Marcel Terrasson ;
  • Édouard Baer : l'inspecteur Pujol ;
  • Thierry Frémont : Piotr, russe anarchiste ;
  • Jacques Gamblin : Jules Bonnot ;
  • Stefano Accorsi : l'inspecteur auxiliaire Achille Bianchi ;
  • Léa Drucker : Léa, la prostituée protégée de Pujol.

Par contre, je suis déçu par le rendu de l'atmosphère de la Belle Epoque. Il est toujours très difficile d'adapter une série télévisée à succès. Ici, l'objectif est partiellement rempli et ce film constitue un bon divertissement.

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article